Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > objectif lune > Objectif Lune automne 2018 - numéro 32 > edito

edito

lundi 24 septembre 2018, par MS

URGENCE !!!!!
Étrange moment où « l’humanité » perpétue une routine qu’elle sait désormais suicidaire.

Les alertes se multiplient, appels, même Aznavour et Delon, c’est dire. Pétitions, manifestations, occupation,… démissions, trahisons,… Le système excelle à tout transformer en spectacle, avec effets spéciaux d’enfumage..
C’est d’ailleurs l’heure de ceux qui revendiquent dans ce spectacle un rôle, si possible de Guest star. Les grands hommes sont de retour.
De tous côtés, à droite, (pour elle c’est un peu « naturel », l’amour du chef), mais aussi à gauche, les grands leaders tentent un « come-back ». L’un des plus cyniques et des plus dangereux de ces « super-leaders », dirige d’ailleurs la première puissance mondiale. Il n’y a pas la place ici pour faire le tour du monde des « grands dirigeants » parfois très « limites » à la tête de nombreux pays…
L’irrationnel et tous ses faux prophètes sont de retour, les marchés de la bonne conscience, et de la mauvaise, sont vastes. The rabhits are released.
Le green washing, est l’avant dernier coup, mal joué, d’un système d’exploitation de la nature et des hommes, sans scrupule, jusqu’à l’agonie, tricheur, jusqu’à la mort.
« Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons », disait Lénine. Hélas, l’heure de leur exécution n’a pas encore sonné.
Les grands, ceux qui décident, ces quelques milliers d’actionnaires (62 personnes possèdent autant que la moitié de la population mondiale), ont déjà choisi.
Ce sera eux, tant pis pour nous.

Aujourd’hui c’est l’inertie, la soumission, l’ignorance, l’inconscience, - quels mots choisir ? - d’une ou deux générations, fascinées, trompées, complices, qui décident de continuer à détruire les ressources naturelles, parfois déjà rares, bientôt épuisées. Et cela en empoisonnant et détruisant la planète, parfois pour tellement longtemps, qu’on peut dire toujours.

Il y a extrême urgence d’arrêter immédiatement la machine folle qu’est devenu le capitalisme, c’est d’une importance littéralement vitale, pour l’avenir de nos propres enfants.
Autrement, tel Saturne dévorant ses fils, nous serions la première génération humaine à sacrifier délibérément sa descendance, contre de misérables marchandises de pacotille.